Marcus Garvey

Hail! United States of Africa

Hail! United States of Africa-free!
Hail! Motherland most bright, divinely fair!
State in perfect sisterhood united,
Born of truth; mighty thou shalt ever be.

Hail! Sweet land of Our Father’s noble kin!
Let joy within thy bounds be ever known;
Friend of the wandering poor, and helpless, thou,
Light to all, such as freedom’s reigns within.

From Liberia’s peaceful western coast
To the foaming Cape at the southern end,
There’s but one law and sentiment sublime,
One flag, and its emblem of which we boast.

The Nigeria’s are all united now,
Sierra Leone and the Gold Coast, too.
Gambia, Senegal, not divided,
But in one union happily bow.

The treason of the centuries is dead,
All alien whites are forever gone;
The glad home of Sheba is once more free,
As o’er the world the black n-tan raised his head.

Bechuanaland, a State with Kenya,
Members of the Federal Union grand,

Send their greetings to sister Zanzibar,
And so does laughing Tanganyika.

Over in Grand Mother Mozambique,
The pretty Union Flag floats in the air,
She is sister to good Somaliland,
Smiling with the children of Dahomey.

Three lusty cheers for old Basutoland,
Timbuctoo, Tunis and Algeria,
Uganda, Kamerun, all together
Are in the Union with Nyasaland.

We waited long for fiery Morocco,
Now with Guinea and Togo she has come,
All free and equal in the sisterhood,
Like Swazi, Zululand and the Congo.

There is no state left out of the Union-
The East, West, North, South, including Central,
Are in the nation, strong forever,
Over blacks in glorious dominion.
——

Salut! Etats-Unis d’Afrique,

Salut! Etats-Unis d’Afrique-Libre!

Salut! Mère Patrie brillante, divinement juste!

Etats-Unis en parfaite fraternité,

Né de la vérité; puissant tu vas toujours être.

 

Salut! Douce terre du père de notre parent noble!

Que soit toujours connue la joie sans limites;

Ami des pauvres errant, et impuissant, Toi,

La lumière à tous, fait régner la liberté en ton sein.

 

De la côte pacifique Ouest du Libéria

Au Cap moussant à l’extrémité sud,

Il n y a qu’une seule loi et un sentiment sublime,

Un drapeau et son emblème qui exprime notre fierté

 

Les nigérians de sont tous unis aujourd’hui,

La Sierra Leone et la Côte d’Or, aussi.

Gambie, le Sénégal, pas divisé,

Mais dans une union joyeusement scellée.

 

La trahison des siècles est morte

Tous les envahisseurs blancs sont à jamais disparus;

La maison de Shaba une fois de plus libre et heureuse,

Alors que le monde au teint noir et clair peut lever la tête.

 

Bechuanaland, un État avec le Kenya

Les membres de la plus grande union fédérale,

Envoient leurs salutations à leur sœur de Zanzibar

Il en va de même pour Tanganyika tout content.

 

Du Coté de la Grande Mère Mozambique

Le joli drapeau de l’Union flotte dans l’air,

Elle est la sœur du bien aimé bonne Somaliland

Souriant avec les enfants du Dahomey.

 

Trois hourras pour le vieux Basutoland,

Tombouctou, Tunisie et l’Algérie,

Ouganda, Cameroun, tous ensembles

Sont dans l’Union avec Nyassaland.

 

Nous avons attendu longtemps l’intrépide  Maroc,

Maintenant, avec la Guinée et le Togo, elle est venue,

Tous libres et égaux dans la fraternité,

Comme Swazi, Zululand et le Congo.

 

Il n’y a pas un état gauche qui n’est pas dans l’Union-

L’Est, Ouest, Nord, Sud, y compris le Centre,

Sont dans la nation, toujours forte,

Plus de Noirs sous domination étrangère.

Marcus Garvey (1924)

 

This Post Has Been Viewed 18 Times